Conseils et préventions pour voyager au Costa Rica et au Panama

Ce qu’il faut savoir pour voyager au Costa Rica et au Panama :

Il n’y actuellement aucune contrainte pour se rendre au Costa Rica et au Panama, que ce soit par rapport au Covid-19, ou bien par rapport à des démarches administratives à réaliser en amont (cf. obtention du VISA de tourisme automatique).

La seule chose dont il faut s’assurer, c’est que votre passeport soit valide sur l’ensemble de la durée de votre séjour pour le Costa Rica (le pays accepte les voyageurs dont le passeport se périme dans moins de 6 mois, jusqu’à un maximum de 1 jour). Tandis que pour le Panama, il est nécessaire de disposer d’un passeport valide minimum 6 mois après la date de retour.

Il faudra également que vous soyez en possession d’un billet d’avion de retour, prouvant que vous quitterez le territoire à moins de 90 jours après votre arrivée, qui correspond à la période maximale pour un VISA tourisme pour le Panama. Tandis que depuis le mois de septembre 2023, le VISA Tourisme pour le Costa Rica est valable 180 jours, il faudra donc un billet retour au cours de cette période de 6 mois.

 

Il faut simplement anticiper certains points importants liés à l’environnement et aux conditions climatiques :

  • Les deux pays se situent dans une zone tropicale, il est donc nécessaire de prévoir du matériel contre les piqûres de moustiques et les insectes en général (répulsif, habits à manches longues, crème apaisante démangeaison…), mais pour se protéger des intempéries (veste et pantalon imperméable, parapluie…), ainsi que du soleil (chapeau/casquette, lunettes, crème solaire).
  • Par rapport aux aléas, les risques sismiques et volcaniques existent dans ces deux pays, cependant aucun épisode important n’est survenu ces dernières années. Pour autant, nous sommes vigilants et consultons régulièrement les informations officielles sur ces sujets, afin d’être en mesure de réagir rapidement à tout incident pouvant perturber votre séjour.

Outre ces éléments liés au climat et à l’environnement, il est également important d’anticiper certaines caractéristiques essentielles de ces deux pays :

  • La langue officielle du Costa Rica et du Panama est l’Espagnole.
    Néanmoins, l’anglais est globalement pratiqué par la majorité de la population, notamment dans les zones touristiques.

 

  • La monnaie officielle du Costa Rica est le Colón (₡ – taux de change avec les Euros). Pour autant, il est possible de payer ou de retirer des Dollars américains sur la grande majorité du territoire, en particulier dans les zones touristiques et la Vallée Centrale. À noter, l’usage du payement par carte bancaire est possible dans la grande majorité des établissements du pays. Nous vous conseillons donc de vous rapprocher de votre banque pour solliciter des solutions de facilité de payement à l’étranger durant la période de votre séjour.

 

  • Les monnaies officielles du Panama sont le balboa (PAB ou B/. – taux de change avec les Euros) et le dollar américain (USD), sachant que le balboa est indexé sur le dollar. Hors de la capitale et des zones touristiques, il est plus rare de pouvoir rencontrer des terminaux de payement bancaire, il est donc davantage conseillé d’avoir du liquide sur soi lors de votre séjour.

 

Synthèse de la situation sanitaire et sociale du Costa Rica et du Panama

Au Costa Rica :

Ce qu’il faut retenir :

  • Aucune mesure spécifique n’est à prendre par rapport au Covid-19.
    Pour plus d’informations : les conditions d’entrées pour le Costa Rica
  • Certains vaccins sont recommandés : Hépatite A et B, Rage, tandis que le traitement contre le Paludisme est également conseillé pour certaines régions (frontière avec le Panama principalement).
    Pour plus d’informations : page PASTEUR – Costa Rica  
  • Le pays est calme, avec une bonne économie et peu d’aléas, malgré des risques liés aux phénomènes naturels (surtout volcaniques et sismiques).
    Pour plus d’informations : Tout savoir sur le Costa Rica, section « Volcans et Géologie »

 

Actualités (mis-à-jour le 21/04/23)

  • Découverte de cas de paludisme dans la partie sud des Caraïbes (frontière avec le Panama), pas d’alerte sanitaire pour autant pour le moment. 
  • Certains mouvements sociaux surviennent sur la route 32 entre San José et la côte Caraïbe pouvant perturber la circulation sur cet axe.

 


 

Au Panama :

Ce qu’il faut retenir :

  • Pour voyager au Panama, il n’est plus nécessaire de présenter un schéma de vaccination valide par rapport au Covid-19 (2 injections et/ou infections).
    Pour plus d’informations : conditions d’entrées au Panama (page en anglais). 
  • Sur le papier, il est nécessaire de présenter une preuve de solvabilité financière d’un minimum de 500$, pour autant cela n’a jamais été sollicité dans les faits à aucun de nos collaborateurs ou clients ayant voyagé au Panama.
  • Certains vaccins sont recommandés : Hépatite A et B, fièvre jaune, Rage, Typhoïde et dans une moindre mesure Paludisme.
    Pour plus d’informations : page PASTEUR – Panama
  • Le pays est calme, même s’il faut noter quelques mouvements sociaux qui sont survenus en décembre 2023 et qui ont partiellement perturbé le pays.
  • Tandis qu’il y a des régions sensibles à éviter : côte Pacifique entre Colón et la laguna de Chiriquí (Golfe des Moustiques), et la province du Darién, limitrophe avec la Colombie.
    Pour plus d’informations : Conseils aux voyageurs pour le Panama (page officielle du Gouvernement du Canada)
  • À noter que l’économie est stable et que le tourisme poursuit son développement. 

 

Actualités (mis-à-jour le 21/04/23)

  • Séisme de magnitude 6.4 qui s’est déclenché début avril 2023 au large de la côte Pacifique du Panama (0 victime), proche de la frontière avec le Costa Rica.

Le Covid 19 au Costa Rica et au Panama : résumé de la situation

Rappel des derniers faits importants liés au Covid-19 pour le Costa Rica et le Panama :

Pour ce qui est du risque sanitaire à proprement dit, bien que la crise du Covid-19 ne soit plus du tout d’actualité au Costa Rica et au Panama, vous pouvez toujours prendre connaissance de notre protocole  de sécurité, qui permet de voyager en toute sérénité.

 

Tandis que nous vous proposons un résumé succint des derniers faits importants par rapport à la crise du Covid-19 et son récent dénouement :

– 2 novembre 2022 : le port du masque n’est plus obligatoire au Costa Rica et au Panama

 

– 16 septembre 2022 : plus de contrôle des pass sanitaires pour entrer au Panama.

Cette semaine a été marqué par l’arrêt des contrôles des pass sanitaires lors du passage de la frontière pour se rendre au Panama. Désormais vous êtes libre de voyager dans ce pays, que vous soyez vaccinés ou non, sans avoir besoin non plus de montrer un test PCR négatif.

 

– 10 mai 2022: Le port du masque et la vaccination ne sont plus obligatoires au Costa Rica

L’usage du masque n’est désormais plus obligatoire dans les lieux clos. Il reste toutefois maintenu dans les milieux hospitaliers publics et recommandé par les autorités sanitaires.

L’obligation de se faire vacciner à été également levée. La vaccination est donc libre et volontaire.

Les voyageurs pourront donc pleinement profiter des activités et restaurants au Costa Rica sans le port du masque.

 

– 08 avril 2022: Le Costa Rica passe en  liste verte

Très bonne nouvelle: le Costa Rica figure désormais sur la liste verte selon le gouvernent français. Les cas de covid ont diminué sur le mois dernier. Les Costariciens continuent à se faire vacciner afin d’assurer une protection maximale et une limitation des contaminations.

Tous les feux sont donc au vert pour venir au pays de la Pura Vida.

 

– 02 mars 2022 : fin des restrictions sanitaires

 

– 17 juillet 2022 : les français vaccinés peuvent voyager au Costa Rica

A compter du Dimanche 18 juillet, les français vaccinés peuvent enfin voyager au Costa Rica. Une simple preuve de vaccination leur sera demandée (en anglais) à leur arrivée.

 

Le 21 juillet 2020 : le Costa Rica reçoit le titre de « Destination Sûre » par le Conseil Mondial du Voyage et du Tourisme (WTTC en anglais).

Ce titre a été accordé au pays de l’or vert grâce au travail de l’Institut du tourisme du Costa Rica, qui a soumis le pays à un processus d’examen minutieux de tous les protocoles sanitaires élaborés en collaboration avec le ministère de la Santé et les entreprises touristiques du secteur privé. L’octroi de ce titre renforce l’image responsable du Costa Rica en tant que destination touristique sûre devant le monde entier.

Réservez votre voyage avec notre équipe d'experts locaux

laura equipe
camille equipe
oRANE FEUVRIER
Cristo équipe
milena
?