Terra Caribea – Costa Rica » Guide pays » Volcans et Géologie du Costa Rica

VOLCANS ET GÉOLOGIE DU COSTA RICA

Le Costa Rica abrite 116 volcans en tout dont 7 seulement sont actifs, et environ 300 cônes volcaniques.

À l’époque, les Amériques du Nord et du Sud étaient séparées par la mer que seule une chaîne d’îles volcaniques reliait. Le déplacement des plaques tectoniques a provoqué un grand nombre d’éruptions qui ont façonné la région. Avec les millénaires, cette chaîne volcanique s’est relativement assoupie. Le Costa Rica fait partie de ce qu’il est convenu d’appeler la ceinture de feu du Pacifique.

Nul besoin d’être volcanologue pour apprécier la visite. Chaque volcan a ses particularités et sa propre histoire. Pour ceux qui craindraient que le voyage devienne répétitif autour de ce thème, sachez qu’une tournée des volcans costariciens permet de voir plusieurs des régions les plus intéressantes du pays. De plus on trouvera à proximité de ces géants d’autres activités qui rendront le séjour des plus agréable et diversifié.

Pour suivre toute l’activité volcanique du pays, rendez-vous sur la page de l’OVISCORI

Les volcans de la Vallée Centrale

Poas – stratovolcan

Culminant 2 708 mètres le Volcan Poas est l’un des volcans les plus actifs du pays. Parvenus au sommet par une route pittoresque, vous découvrirez alors l’impressionnante puissance d’un volcan en activité. A proximité, un sentier balisé, mène à travers la forêt nuageuse, au lac Botos, un ancien cratère aujourd’hui rempli d’eau et entouré d’une végétation surabondante. Le petit centre d’interprétation vous éclairera sur son histoire et sur la formation des volcans sur terre.

 

ACTU VOLCAN : l’accès au volcan Poas est fermé depuis Avril 2017 à cause de son activité. Aucune date de réouverture n’est communiqué pour le moment.

Turrialba – stratovolcan

Ce volcan du même nom que la charmante Vallée de Turrialba, est symbole de force et fierté pour les habitants de la zone. Crée en 1955, le Parc National Turrialba protège 13 km2 essentiellement composés de forêts de nuages. La zone est souvent en activité. Depuis le sommet (3 340 m d’altitude), on peut apprécier le cratère actif et, si le climat le permet, il est possible d’observer la côte des Caraïbes !

Voir le cratère en direct grâce aux caméras de l’OVISCORI

 

ACTU VOLCAN : l’accès au volcan Turrialba est fermé depuis de nombreuses années à cause de son activité. Cependant il est très intéressant de visiter la région et d’y observer les panaches de fumée qui se dégagent du cratère.

Irazú – stratovolcan

Du haut de ses 3 450 mètres drapés de nuages, l’Irazú est le plus haut volcan du Costa Rica et historiquement le plus actif. Une plate-forme d’observation offre aux visiteurs une vue plongeante dans le cratère profond de 300 mètres et large d’1 km.

 

ACTU VOLCAN : jusqu’en 2013 on pouvait observer depuis l’observatoire un lac acide de couleur vert pomme, qui s’est lentement évaporé suite à une reprise d’activité.

Les volcans de la Vallée Centrale

Arenal – stratovolcan

Un emblème du Costa Rica ! Imaginez un volcan d’une forme conique parfaite, qui a souvent la tête dans les nuages ; à ses pieds un lac qui permet la navigation avec tous types d’embarcation et tout autour, un parc national… Ouvrez les yeux vous y êtes. Les tribus précolombiennes y voyaient la maison du dieu du Feu. En fin de journée, n’oubliez pas de profiter d’un moment de détente dans les sources thermales.

 

ACTU VOLCAN : Arenal a cessé d’offrir aux voyageurs le spectacle de ces éruptions de lave depuis décembre 2010.

Rincon de la Vieja _ volcan complexe

Ce volcan est constitué de plusieurs sommets, dont le plus élevé est le Santa Maria (1.916 mètres). La région est parsemée de fumerolles, de sources tièdes et de petites mares crachant de la boue centrée assez pestilentielle (l’odeur du souffre est très forte). Des sentiers aménagés bien entretenus, bien que parfois très raides, permettent d’accéder à ces paysages incroyables.Depuis la fin des années 1960, une activité volcanique est fréquemment enregistrée, la dernière éruption de vapeur de cendres datant de 1997.

Tenorio

C’est la rivière où Dieu a lavé ses pinceaux après avoir peint le ciel » dit poétiquement Celso Alvarado… Fumerolles, sources d’eau chaude, mares bouillonnantes, chute d’eau d’une couleur bleue turquoise enchanteresse, voila ce que vous propose le Parc National du volcan Tenorio. Ne manquez pas le Río Celeste dont la couleur vous laissera un souvenir impérissable. Le site, encore hors des sentiers battus, ravira les amateurs de randonnée et de nature.