Accueil du site > Blog > Sport > De l’art de tourner en…carré !

De l’art de tourner en…carré !

un article rondement mené par Mister G.
JPEG - 178.6 ko
Eglise et stade de foot à San Lorenzo de Flores, Heredia
Eglise et stade de foot à San Lorenzo de Flores, Heredia

Il est des manèges assez surprenant au Costa Rica. Quelle que soit l’heure ou le jour, si vous vous trouver aux abords de la place centrale du village, vous aurez l’occasion d’observer un rituel sportif : le tour de la place.


Ou plutôt le tour du stade de football. Au Costa Rica, chaque village a son église. Chaque église a son terrain de foot. De là à penser que le clergé pousse le ballon, il n’y a qu’un pas que je ne franchirai pas. Donc une église, un terrain de foot encadré de rues et les maisons et commerces disposés en partance de ce lieu central.


Sur cette place…carrée vous l’aurez compris, des costariciens et costariciennes marchent, courent, seul, à deux ou plus. Et ils tournent. Et ils tournent. A un rythme régulier pour commencer. Puis ils accélèrent. Puis ils ralentissent. Puis ils accélèrent de nouveau. Un véritable exercice de cardio. D’un coin à l’autre de la place.


JPEG - 238 ko
Jogging à San Juan
Jogging à San Juan

Je les observe tous les matins depuis mon arrêt de bus. Je commence même à les connaître et à deviner leur rythme. Je me surprends à être bercé par leur manège carré. Je ne sais si des médecins préconisent cette activité ou si cela fait partie d’un nouveau régime mais les adeptes sont de plus en plus nombreux. Il faut dire que le Costa Rica ne regorge pas de trottoirs ou autre lieu pour le jogging et vous ne serez pas surpris de voir des gens s’entrainer au bord des routes…voir des autoroutes !


Ce samedi, en me disant qu’il serait amusant d’en parler, je suis retourné sur la place de mon village, à San Juan, pour les observer. J’avais mes écouteurs dans les oreilles. Et je me suis mis à marcher. A un rythme régulier pour commencer. Puis j’ai accéléré. Puis j’ai ralentis. Puis j’ai accéléré de nouveau. J’ai même eu le droit à un salut amical de deux femmes que j’observe habituellement le mardi. Fierté.


JPEG - 276.9 ko
Des villageois font du sport autour du stade de San Juan
Des villageois font du sport autour du stade de San Juan

« Quelque chose en toi ne tourne pas rond. Mais autour de moi, tout tourne si rond." chante Téléphone dans mes oreilles. Car ça, c’est vraiment…le Costa Rica !