Accueil du site > Blog > Société > Quatre, et bien plus encore !

Quatre, et bien plus encore !


Lorsque l’on sait que le Costa Rica regroupe 6% de la biodiversité mondiale, on comprend aisément pourquoi le pays a déclaré 25% de son territoire « protégé ». En effet, les Parcs Nationaux, zones protégées ou réserves naturelles du pays abriteraient quelques 10 000 sortes de plantes et d’arbres, 850 espèces d’oiseaux, 205 espèces de mammifères, 35 000 espèces d’insectes, 1000 espèces de poissons… Un vrai paradis, que plusieurs milliers d’amoureux de la nature viennent découvrir chaque année.

Mais, étonnement, il semblerait que seuls 4 Parcs Nationaux accaparent plus de 60% des touristes à eux tout seuls.

Les parcs nationaux et réserves naturelles du Costa Rica
Les heureux élus ?

Le Système d’Evaluation et d’Amélioration Continu de la Qualité (SEMEC) a publié une récente étude indiquant que le 1,06 million de visiteurs qu’a accueilli le pays l’année passée se répartissait de cette manière :


- Le Parc National Manuel Antonio : 379 608 visiteurs

- Le Parc National du Volcan Poas : 342 516 visiteurs

- Le Parc National du Volcan Irazú : 191 698 visiteurs

- Le Parc National Marino Ballena : 150 756 visiteurs

En 2011, le parc Manuel Antonio a vu son taux de fréquentation annuel augmenter de 6%, et est désormais le parc le plus fréquenté par les touristes, et le troisième plus fréquenté par les locaux. En deuxième place apparait le Parc National du Volcan Poas, sûrement en raison de sa proximité avec la capitale (2 heures de San José). Cependant, il a été observé que les Ticos préféraient d’avantage se rendre au Volcan Irazú et au Parc National Marino Ballena. En effet, ce dernier accueillerait en moyenne 80% de résidents permanents.

Mais le Costa Rica offre bien plus que cela.

Et pour vous le prouver, nous vous avons listé ci-dessous les parcs favoris de l’équipe de Terra Caribea :


- Le Parc National du Corcovado

Le Parc National du Corcovado Situé sur la péninsule d’Osa, le Parc National du Corcovado longe l’océan Pacifique sur plus de 50 kilomètres. National Geographic a qualifié le Parc National Corcovado de « lieu le plus intensément biologique sur terre ». Il s’agit de la dernière grande étendue de forêt tropicale originale d’Amérique centrale Pacifique. On y trouve plus de 500 espèces d’arbres, sans compter une belle population de jaguars, de coatis, de toucans, et de serpents. Son étonnante faune attire l’attention des écologistes tropicaux ainsi que des visiteurs qui viennent explorer ce site lointain et découvrir toute une variété d’animaux, dont lesquels le tapir de Baird, le fourmiller géant et le plus grand oiseau de proie du monde, la harpie féroce.


- Le Parc National de Rincon de la Vieja

Le Parc National de Rincon de la Vieja
Ce volcan est constitué de 9 cratères, dont le plus élevé est le Santa Maria (1.916 mètres), et le Von Seebach est rempli d’un lac turquoise acide. La région est parsemée de fumerolles, de sources tièdes et de petites mares crachant de la boue centrée assez pestilentielle (l’odeur du souffre est très forte). Des sentiers aménagés sont plutôt bien entretenus, et permettent d’accéder à ces paysages incroyables. Depuis la fin des années 1960, une activité volcanique est fréquemment enregistrée, la dernière éruption de vapeur de cendres datant de 1997.


- Le Parc National de Cahuita

Le Parc National de Cahuita
Situé sur la côte Caraïbe du Costa Rica, à une quarantaine de kilomètres de Puerto Viejo de Talamanca, le Parc National de Cahuita est le seul site protégé de la côte Caraïbe. Sable blanc, forêt tropicale et ambiance reggae sont les principales composantes de la région. Le snorkeling est autorisée dans le parc maritime, et y est d’ailleurs réputée : le plus grand récif corallien du pays abrite une multitude de poissons multicolores.



- Le Parc National de Barra Honda

Le Parc National de Barra Honda
Situé dans le Guanacaste, les amateurs de spéléologie ou simplement adeptes des cavernes se feront un plaisir de découvrir le Parc National de Barra Honda. 42 grottes, 19 explorées et 2 ouvertes au public, mais où les stalactites, stalagmites et formations calcaires sont fantastiques ! Et, au-delà des grottes, le parc à l’air libre est également impressionnant : une multitude d’oiseaux, des iguanes, coatis, fourmiliers et singes vivent au cœur d’une forêt tropicale sèche.


Alors n’hésitez plus, et découvrez le Costa Rica hors des sentiers battus !

Nous pouvons par exemple vous proposer :


- L’aventure en tribu, un voyage déstiné aux familles souhaitant s’aventurer dans la jungle du Costa Rica !

- Sur les sentiers Ticos, un itinéraire qui vous activités sportives et randonnées dans le Corcovado