DU SURF AU COSTA RICA ? OUI !

 

N’en déplaise aux Beach Boys et leur fameux « Sufin’ U.S.A » et aux habitants d’Honolulu, le Costa Rica est une destination de surf qui a la côte!

Et en parlant de côte, ce petit pays en a à revendre: près de 1250 km ouverts sur l’océan Pacifique et la mer des Caraïbes, de quoi faire rêver, non?

 

Ce petit bout de terre d’Amérique Centrale s’est fait une solide réputation dans le monde du surf: il accueille d’ailleurs une épreuve du championnat du monde pro, la WSL.

 

Cela dit, nul besoin d’être Kelly Slater pour se mesurer à l’Océan, de nombreux spots de surf sont accessibles aux débutants !  Et puis, quoi de mieux pour faire ses débuts sur la planche que d’être dans des eaux chaudes, avec pour horizon une plage sauvage de sable noir, encadrée de cocotiers et pour public, une tribu de singes hurleurs goguenards et deux aras amoureux vous survolant pour saluer vos exploits?

 

 

Pour ma part, je me suis littéralement jetée à l’eau en arrivant ici :

 

hors de question de ne pas tenter l’aventure, je me voyais déjà en nymphette aquatique, glissant sur les flots azur du Pacifique… Bon la réalité n’est pas du même acabit, mais j’ai quand même fait des progrès significatifs en prenant des cours : Jacó et Tamarindo sont des endroits parfaits pour les débutants !

 

 

Et quelle fierté, après quelques gamelles mémorables, de se hisser en naïade sur sa planche et de goûter aux joies de la glisse !

 

 

Woman runs into the ocean in Santa Teresa, Costa Rica.

 

 

 

Les surfeurs les plus aguerris trouveront aussi leur bonheur à Dominical, Nosara, Santa Teresa ou encore à Pavones qui accueillerait d’ailleurs la plus longue gauche du monde.

 

Les kite-surfeurs ne seront pas en reste, Bahía Salinas, tout au nord du pays est un excellent spot pour défier vagues et vents.

 

 

En résumé, laissez-vous tenter par l’expérience surf, qui ne se limite pas à la glisse: aventurez-vous à Santa Teresa et Nosara et laissez-vous envoûter par l’ambiance décontractée et joyeuse qui y règne. Si vous n’êtes pas surfeur vous pourrez toujours apprécier l’élégance des surfeurs chevronnés, ces funambules du grand bleu, qui se mesurent avec grâce et humilité à la puissance sauvage des flots.

 

Amateurs ou professionnels, il ne fait aucun doute que vous trouverez votre bonheur sous les tropiques!

 

 

 

Juliette, agent de voyage