Accueil du site > Blog > Culture > Costa Rica archéologique

COSTA RICA ARCHÉOLOGIQUE

Le Costa Rica n’est certes pas reconnu comme une terre d’histoire au même titre que d’autres destinations d’Amérique du Sud, mais cela ne signifie pas que vous ne pourrez satisfaire vos envies de vieilles pierres ! Voici trois sites qui montrent toute la richesse du pays.

Trouvailles archéologiques près du Río Reventazón

C’est sur le site du prochain barrage électrique prévu sur la rivière Reventazón qu’ont été faites les plus récentes trouvailles archéologiques. Depuis 2006, des vestiges prouvant l’existence d’une civilisation vieille d’environ 12.200 ans ont été trouvés, répartis en 66 sites archéologiques.

Entre objets funéraires, fondations d’habitations, ustensiles de cuisine et outils de chasse, ces vestiges nous fournissent des informations primordiales sur la culture et le mode de vie des anciens habitants du versant Atlantique du Costa Rica, ancêtres des Cabecares.

Certains de ces objets ont déjà été transférés au Département de Protection du Patrimoine Culturel du Musée National de San José, d’autres - difficilement transportables - sont laissés sur le site. La construction d’un centre d’informations sur le site-même du barrage est également prévue !

Musée de Sierpe

Situé à l’entrée de la Péninsule d’Osa et du fameux Parc National Corcovado, le musée de Sierpe est le seul musée précolombien in situ du Costa Rica. En plus de l’exposition sur la vie des sociétés précolombiennes qui ont habité le Delta de Diquís (territoire compris entre les fleuves Terraba et Sierpe), qui ont connu leur apogée entre 800 et 1500 après JC ; il présente de mystérieuses sphères rocheuses. À vous de venir percer leurs secrets !

Monument National Guayabo

Plus besoin de le présenter, le Monument National Guayabo est le plus important site archéologique du pays. À 19km au nord-est de Turrialba, vous aurez la bonne surprise de tomber sur des vestiges d’une cité précolombienne d’environ 20.000 habitants (! !), qui aurait connu son âge d’or vers 800 après JC.

Les recherches et fouilles systématiques entreprises dès 1968 par le célèbre archéologue Carlos Aguilar Piedra ont mis en lumière une cité plutôt organisée, entre pétroglyphes, rues pavées, aqueducs, tombes et autres monolithes Mais les 232 hectares du sites sont loin d’avoir été tous explorés.

Outre ces vestiges, le coin présente la dernière forêt tropicale de moyenne altitude de la province de Cartago. N’hésitez plus !

Monument National Guayabo

- Vous souhaitez intégrer ces étapes à votre circuit ? Contactez-nous !